fredleborgne.pleindepages.fr

Guerre contre les majors

Lundi 18 décembre 2017

Accueil

Livre 1 et 2

Livre 3 et 4

Livre 5

Nouvelles

Engagez-vous

Téléchargement

Liens

Annonce

Vive le libre

Archives

 

Admin

Articles

Macron piège à cons !

Giflé ou pas ?

Dois-je supporter le prosélytisme de ceux qui prônent la tolérance à leur égard ?

Un livre "Doré" sur tranche"

Tsahal à la niche

La maltraitance des personnes agées

Grosse fatigue

L'ère de la peur ?une nouvelle ère ?

Gare à l'émotion

Peut-on se révolter sans violence ?

Salon du Livre à Niort - J'espère bien en être

Coups de gueule sur Atramenta

Migrantophilie d'état : c'est déjà fini !

Je maudis hollande et les enculés de la repression routière à outrance

Migrantophilie : les artistes vautours

Bye Bye Pays de merde !

Une alternative à la peine de mort

Un petit like pour facebook et autres réseaux sociaux.

Qui était Chantal Malignon ?

Non au série-torpillage !

Webdisséminons

Rendre l'Ukraine à la Russie ?

Mea Culpa

Internet : un déversoir de brutalités et de haine

Niquer le blocus de "La Tortue"

La Loi Pinel aujourd'hui dans notre cul !

Mais qu'elle est conne !

Touche pas à mon code pénal

Pour l'application réelle et durable d'une laïcité au service du peuple

La chasse aux sorcières complotistes est ouverte

Le droit de blasphémer

Bye Bye Charlie. Et t'inquiète pas, tu ne manqueras à personne.

Un pigeon djihadiste attente à l'image présidentielle durant la Charlie Parade

J'emmerde les religions !

Mes nouveaux ennemis inconditionnels

Pauvres Charlies

Surtout, ne pas récupérer Charlie Hebdo

Le maire d'Angoulême met ses SDF gênants et alcoolisés au banc sec

Mammie Loto s'est évadée pour Noël

Lutte contre le racisme et l'antisémitisme érigé en cause nationale

Anti-féministe primaire

T'es encore là Rachid ?

La Grande Guerre pour retrouver "confiance en nous"

Mammie Loto bientôt en prison de retraite ?

Pourquoi je n'achèterai pas Huawei !

Résidences secondaires taxées :: la pause fiscale n'aura pas duré

Les portables de la honte

Le chômage de très longue durée explose

Et si on volait les morts ? Vous n'oseriez pas, le gouvernement va le faire !

Conquête de l'espace : le prix du sang

L'invasion des grenouilles

La dernière provoc de Pierre Gattaz

6 français sur 10 sont des grosses merdes

Des barrages privatisés ?

«Que chacun soit conscient que nous sommes dans une société violente, inflammable»

Un barrage sans retenue

Académie Balzac - Les dessous de la Push Réalité

Académie Balzac - Bon pet, Pierre Paul

Académie Balzac - La nouvelle donne

Il faut travailler pour vivre et non vivre pour travailler

2 critiques qui font chaud au coeur

Mahiedine Mekhissi et la médaille d'or au 3000 mètres : qu'il aille se faire voir chez les grecs

27 pilotes de chasse israéliens refusent de bombarder les civils palestiniens !

Comment être moins con qu'un raciste à peu de frais ?

Je quitte facebook aujourd'hui

Merci Philippe D

Contre la pub

Philippe Devos et la leçon à tirer des Européennes 2014

Démocratie Réelle Censurée

In Libro Veritas version 3.0

Démocratie Réelle Paris Maintenant contre Démocratie Réelle

Découvrir Démocratie Réelle en vidéo

Le Grand Jour de la Faux Soyeuse

Théorie du genre et homophobie, nouvel arsenal fléau et liberticide

Couacs dans les gazouillis français

Peillon au piquet

J'emmerde Najat Vallaud Belkacem

L'incommensurable fiasco de M.Valls

Merci Dieudonné

Non M.Arno Klarsfield

Le rapport Bonnell

Démocratie Réelle, c'est parti !!!!!!!!

La grande victoire de Dieudonné.

Peuple Socialiste, prends le pouvoir ou perds tout

Et pour 2014 ?

Affaire Dieudonné : mais à quoi sert la justice ?

Lettre ouverte à Christophe VANHUYSE, ex-gestionnaire de mon assurance-vie

"Petites gens" de Claudine Lux

Non à un acte de guerre contre la Syrie

Que les stigmatisés baissent le doigt

Un défilé militaire au rabais

Un président normalement constitué_ consti_ con !

Tout sur mon cul

Merde à la lipposuccion socialiste

Une vague d'indignation contre la taxe LESCURE

On vous suit de très près...

Faisons de Notre-dame des Landes le Stalingrad des vautours mondialistes

Mariage homosexuel : quand égalité de droits peut devenir abus...

Un ebook gratuit à large diffusion

Abeilles de Jacky Fils second gagnant du concours Atramenta

Préparez-vous au bank run du 21/12/2012

Messieurs les riches, vous pouvez vous casser !

Exilés fiscaux : faut-il acheter pour leur profit ?

C'était déjà idiot comme site...

Ecoeuré

Analyse surprise du Top 20 d'Atramenta

La France bâillonne les candidats indépendants aux législatives

Lettre de licenciement de Nicolas SARKOZY

Urgence AGORAVOX

Tous contre ACTA (Vidéo)

La camisole des anges

Gens de droite - Gens de gauche

Un nouveau Robin sur la Toile

Quand Robin des Bois s'indigne...

Le manifeste des femmes

Nous sommes tous des veaux qu'on égorge !

Nous sommes tous des Bayonnais !

Du Boycothon au "Black March"

Rémi Ochlik

De l'horreur au quotidien

Le 21 décembre 2012, ça va fuiter ! Vous êtes Anonymous ! Nous sommes Anonymous !

Zidane est-il con comme une bite ?

"Intouchables" à la poursuite des chtis.

Aujourd'hui, les travailleurs grecs victimes du FMI

La vérité... vous allez vous emmerder

Foutre la paix à "Intouchables"

Plongée dans l'infamie d'ubu

La vérité si je mens 3 : la comédie la plus entendue de l'année.

Il était une fois un abribus

Megamorano.com

Les révoltés qu'on nous cache

La guerre du Net devient visible

Les entreprises françaises qui soutiennent la SOPA

Déclaration de souveraineté populaire

Message des indignés

Bonnes Fêtes

Quand la perméthrine tue les chats et la liberté d'expression

Urgence quotidienne

Traduction CR 17 novembre Occupy Wall Street

Appel citoyen d’Occupons la Défense

Les indignés sont toujours à La Défense

Le site des indignés de la défense

Les indignés à la Défense

Le droit des peuples

Lisa est orpheline

Affaire DSK - Jusqu'à la lie

Dennis Ritchie est mort

Affaire DSK : et si la vérité était ailleurs

Les fantômes de l'internet

L'appel de HLM

Je suis mécontent de bâti-renov

La révolution à la française : appliquons le droit de grève individuel à deux

Vite fait - Respire

Le libre manque t-il d'entrepreneurs ? En voici un nouveau

2011 : La facture sociale

Wikileaks, Loic et le "Grand Foutoir"

Cantona et l'effet de masse

Affaire Houellebecq : Merci au Post

Affaire Houellebecq : Le monde de l'édition se couvre de honte.

Affaire Houellebecq : et la suite ?

La "Règle du jeu" : Nid de pions

Affaire Houellebecq. L'enfumage d'Emmanuel Pierrat

Bruno Krol ; très vite, très court

Affaire Houellebecq : un excellent point de situation de Nicolas Gary

Ce ne sont pas des pédophiles mais ils sont agaçants

L"affaire" Houellebecq" rebondit : la "carte et le territoire" en libre accès sur Internet

Transfert de domaine _- interruption du site

Opération "faites sauter la banque"

Libre de créer, rêver, apprendre, donner...

Vous avez demandé la liberté d'expression ? Ne tweetez pas...

Absence sur ILV

Opération Wicked sur ILV

C'est dimanche

Comment l'histoire se réécrit chaque jour...

Thierry Mulot dédicace...

Ces industriels qui n'aiment pas le prêt

Droit du travail : Les précaires n'ont droit que de se faire enfumer

Besoin de rire

Bienvenue à ceux qui arrivent via Lepost.fr (et aux nouveaux lecteurs)

La "censure de précaution"

Manif au pays des Bisounours

Donnant-prenant-crachant

Pourquoi ne pas sécuriser sa ligne internet

Gadjo : Frédéric Mitterand n'en parlera pas

Patrimoine en péril

Faut-il avoir peur d'HADOPI

Flammarion soutient houellebecq et préconise le vol des anonymes

Houellebecq pirate du Net ?

Le Loup bientôt reconduit à la Frontière

Jailbreakons !

Vous reprendrez bien une couche de ridicule ?

Cathyleen est partie

Encore un article censuré : Polanski peut-il rentrer en France ?

Contrôle Permanent VS Grand Foutoir

Préparez vos vacances

Outrage aux libertés fondamentales

Une riche actualité...pauvre de nous !

Salaber contre-attaque

Il pleut sous nos képis

Protection des oeuvres sur ILV

Excuses aux lecteurs assidus

L'édition équitable face au marché traditionnel du livre

BHL fait des botulises sur la Règle du Jeu

Identité Nationale : un débat qui pue

Un petit message

Inégalités médicales

L'impossible protection Wifi de sa box

Confession d'un pédophile : l'impossible filtrage du net

Soutien au Casseroles DAY

Deux articles sur le post

Encore et encore

Chasse au trésor

Publicité : M6 nous impose une nouvelle torture

Pas de nouvelle, mauvaise nouvelle.

Disparition passée à la trappe

Sarkozy va annoncer deux nouvelles gabelles pour Internet au nom de la création artistique.

L'affaire des 94 millions de vaccins : et si tout était faux ?

Bono : Quels moyens contre le piratage ?

Véhicules brûlés pour la Saint-Sylvestre : ce soir, on vous met le feu

Inactifs aujourd'hui, radioactifs demain !

Lettre à Monsieur Polanski

Perpète pour 360 000 euros

ACTA : Nicolas Dupont Aignan pose les questions qui fâchent

Petit barbecue entre amis

Vers l'enfermement des SDF

La justice recule en Grande Bretagne

Un petit coup de blues ?

La pauvreté

Désobéissance civile ou droit d'expression ?

ALBANEL : Le retour

Non non non et NON !

Internet mis au pas par l'OMC ?

L'ACTA kesako ?

Comment fonctionneront les miliciens d'HADOPI ?

Mr Benjamin BAYART au Bistro du Libre

Annonce

La Bataille HADOPI

Vietnamisation

Incognito : la mouche du coche

Et voici venir la peoplesphère

Les mensonges d'HAdopi

Les internautes insultés

Mission création et internet : sensible

La neutralité du Net

Pensées de la SNAC

Le Pacte pour les Libertés Numériques

Quelques principes de manipulation

HADOPI : un combat sans merci

Calendrier

LunMarMerJeuVenSamDim
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

L'appel de HLM

Hervé Léonard MARIE, auteur sur ILV, lance cet appel pour plus de justice sociale dans notre système libéral
Je le reproduis donc en version intégrale comme le permet sa licence (Licence Art Libre), je vous mets le lien vers l'original, surtout qu'en vous inscrivant sur ILV, vous pouvez y laisser un commentaire, et je vous encourage à le diffuser vous aussi


Appel sur ILV

Je lance un appel

Mais qu’est-ce qu’un salaire ? Ou quelque autre revenu que ce soit ? Ce n’est jamais que le blé que j’ai récolté, le mammouth que j’ai chassé, le soc que j’ai forgé pour que mon voisin puisse labourer son champ et y faire pousser son blé, l’arme que j’ai inventée pour tuer le mammouth plus facilement, le soin que j’ai donné à ma voisine qui se mourait de malemort, l’enseignement que j’ai prodigué aux enfants du village… Les choses peuvent se présenter aujourd’hui sous un jour un peu plus complexe, mais en dernière analyse, l’argent dont je dispose est toujours le symbole d’un bien produit par mon travail et ne trouve son sens que dans l’échange contre des biens produits par le travail d’autres hommes.
Qui serait assez fou, cynique ou désinvolte pour dire que le travail d’un être humain peut valoir 1000 fois plus que celui d’un autre être humain ? En regardant bien au fond la réalité des choses et de la vie. Or, c’est pourtant ce qui se passe, en France et dans le monde.
Je lance un appel. Simple et sans ambages. Que l’on rajoute dans la Constitution de la République française un article qui stipule clairement que le gouvernement fixe par la loi un écart maximal entre le revenu le plus élevé et le moins élevé pour chaque citoyen français. Que cet écart, fixé une première fois puisse évoluer, mais seulement dans le sens de la réduction. Ainsi, s’il est de 1 à 1000 au départ, qu’il ne puisse jamais être de 1 à 1001 ou davantage.
Je fais une proposition. Simple et sans ambages. Que la loi édicte pour la première fois que l’écart maximal entre les revenus soit de 1 à 100.
Ce qui est, tout le monde en conviendra, fort inégalitaire. Mais moins cependant que l’écart actuel (j’écris ces lignes en 2011) qui est de 1 à 1000 ! Tout le monde aujourd’hui peut vérifier assez facilement ces chiffres.
Lorsque je dis de 1 à 100, c’est l’idée d’un écart maximal qu’il faut retenir plus que le chiffre lui-même. L’idée que nul ne peut s’élever au dessus des autres de façon inconsidérée. L’important est d’introduire dans la constitution ce concept d’écart maximal. Le définir ensuite supposera probablement des études d’économistes distingués qui tiendront compte de multiples contingences dont n’a pas à être entaché le texte fondateur de notre République.
Une fois le concept admis, inscrit dans la constitution, traduit concrètement dans la loi, il sera assez simple de faire évoluer cet écart pour le ramener à une fourchette plus conforme à la dignité humaine.
Attention, je ne dis pas qu’il faut dans l’idéal que tous les revenus soient égaux. L’égalité n’est pas l’égalitarisme. L’égalité dont il est ici question s’appelle en réalité « équité ». Il y a des personnes qui travaillent davantage, d’autres qui prennent des risques, d’autres encore qui assument des responsabilités importantes, d’autres aussi qui ont des charges plus importantes, d’autres enfin qui ont fait de longues et coûteuses études, etc.
Mais qui soutiendra aujourd’hui, sans rougir de honte, que ces différences justifient de tels écarts qui font en réalité des grands seigneurs et des serfs ?
Cécile Renouard, philosophe, a écrit : « Au début du XXe siècle, le banquier John P. Morgan affirmait que l’écart maximal entre revenus le plus et le moins élevé dans une entreprise devait être de 1 à 20 ; aujourd’hui, il est facilement, dans les grands groupes, de 1 à 1000… Le sens du moralement admissible s’est donc considérablement émoussé.»
Interdire des écarts de revenus supérieurs à la fourchette, disons 1 à 100, dans un premier temps, histoire d’habituer les gens au concept d'écart maximal autorisé, puis ensuite de 1 à 50, puis… bon, faut pas demander la Lune quand même. Mais enfin, dans la devise de la République française, il y a bien écrit « Liberté EGALITE fraternité ». Non ? Serait peut-être temps de revenir aux fondamentaux !
La seule phrase de la constitution de l’île « Tristan da Cunha », relayée par Hervé Bazin dans son beau roman « Les bienheureux de la désolation est : « Nul ne s’élèvera ici au-dessus de quiconque. » Bien sûr, il s’agit d’une toute petite communauté, à l’écart du monde. Il n’est pas question ici de nier sinon la nécessité, du moins la réalité incontournable - et sans doute souhaitable - des différences de revenus, mais simplement de ramener cette différence à un niveau raisonnable.
Ce qui serait amusant, ce serait de choisir comme références le SMIC (1300 euros bruts environ) d’une part et le revenu du président de la République (environ 30 000 euros) d’autre part et de prendre leur écart comme écart maximal ! Soit, grosso-modo, de 1 à 23 !
Et qu’on ne vienne pas nous dire que ce n’est pas réaliste, ou pire encore, utopiste. Que les grands entrepreneurs fuiraient tous à l’étranger, qu’on ne trouverait personne pour prendre des responsabilités aussi énormes sans un revenu énorme lui aussi…
Je rétorque à cela que l’utopie est un moteur ; je réplique à cela que le réalisme se trouve fondé plus en vérité dans des écarts de revenus raisonnables que dans cette folie actuelle qui fait vivre sur des planètes différentes des hommes de même dignité ; je réponds à cela que ceux qui fuiraient à l’étranger débarrasseraient avantageusement la place de leur présence parasitaire ; et je riposte enfin en affirmant que les « énormes responsabilités », quelles qu’elles soient, ne sont que des responsabilités humaines et qu’on trouvera sans plus de difficulté que ça des gens qui se contenteront de gagner 100 fois le SMIC pour diriger une grande entreprise.
Non seulement la réduction des écarts de revenu est possible, est moralement et politiquement souhaitable, mais encore elle apportera de nombreux avantages concrets :
- Moins de jalousie des petits revenus envers les gros. Le climat social y gagnera.
- Plus de moralité dans l’économie. Elle pourra retrouver des lettres de noblesse qu’elle a perdues depuis un certain temps.
- Elévation du niveau de tous les revenus : les gros revenus, s’ils veulent monter doivent aussi faire monter les faibles revenus pour que l’écart maximum soit toujours respecté.
- Emulation plus aisée : finalement cela devient à la portée de davantage de monde d’envisager d'avoir un revenu important
- Travail plus efficace de tous : les « petits » revenus ne sont pas en rébellion contre les « gros »
Maintenant, que la mise en place d’une telle mesure soit plus complexe qu’il n’y paraît à première vue, c’est bien possible. Voilà pourquoi je propose dans un premier temps que la Constitution soit modifiée par le rajout d’un article stipulant qu’il existe en France un écart maximal de revenu et que cet écart ne peut évoluer que dans le sens de la baisse.
Ensuite pour la « mise en musique » dans la loi et dans les faits de cette mesure, il faudra sans doute bien des débats d’experts. Qu’ils fassent donc leur travail. Mais lors de la nuit du 4 août 1789, l’Assemblée qui décida d’abolir les privilèges, probablement bien moins exorbitants que ces écarts de revenus actuels, n’a pas tergiversé en arguties. Il est des principes qui peuvent rallier les masses, qui sont justes et nécessaires, et dont l’évidence, un jour, emporte l’adhésion. La réduction des écarts de revenus à un niveau raisonnable peut être de ceux-là.
Il ne s’agit pas non plus de penser que cette mesure résoudrait tous les problèmes et instaurerait le paradis sur terre. Non, mais elle contribuerait à instaurer un peu plus de justice, un peu plus de moralité, un peu plus d’équité autour de nous.
Evidemment, pour que cet appel soit entendu et ait quelques chances d’aboutir, il est certainement nécessaire qu’un très grand nombre de personnes s’y rallient.
Il ne s’agit pas ici d’une idée de droite ou de gauche, mais d’une idée de simple morale. Certains groupes politiques ont sans doute déjà proposé ce genre de choses, mais leurs idéologies ont trop d’arrière-pensées partisanes pour que l’ensemble du peuple y adhère.
Certains crieront peut-être à la démagogie et au populisme. Je leur dis qu’il n’y a dans cet appel aucun intérêt vers un système ou un autre. Cette proposition n’est pas le fait d’un parti, elle est le fait d’une personne qui ne recherche aucun suffrage. Et quand je dis qu’elle est le fait d’une personne, il ne tient qu’à chacun de ceux qui lisent ou entendent cet appel de faire en sorte que cette proposition soit le fait de millions de personnes.
Manifester son accord ne suppose aucun engagement particulier. Il n’y a aucune contrepartie. On ne demande à personne d’adhérer à tel ou tel organisme ou de dire de quel bord il est. Il n’est pas nécessaire de signer une pétition. De voter pour tel ou tel.
Il faut cependant trouver un système pour exprimer son accord et le faire savoir.
Rien de plus simple pour cela.
Il suffit à chaque personne majeure d’envoyer un courrier non anonyme (voir modèle possible en annexe) à un journal dont le sérieux est admis par tous :
Le Monde 80, boulevard Auguste Blanqui - 75707 Paris Cedex 13
Je propose ce journal, mais tout journal dont le sérieux n’est plus à démontrer peut faire l’affaire. Je n’ai pas d’action au Monde, que je ne lis d’ailleurs que rarement.
Il est dans la déontologie de tous les journalistes de ne pas divulguer leurs sources. Voilà pourquoi il n’y a donc aucune crainte à avoir d’aucune sorte. D’une part, manifester qu’on est d’accord avec la réduction des écarts de revenus à un niveau raisonnable n’est pas une idée si révolutionnaire que ça, et on voit mal qui pourrait en tenir rigueur à quiconque ; d’autre part, le journal qui recevra ces courriers donnera le nombre de lettres reçues, pas les noms des expéditeurs. Cependant, il est absolument nécessaire, autant par simple honnêteté que par souci d’efficacité que chaque courrier soit signé et que les coordonnées de l’expéditeur soient indiquées, de façon à ce qu’il n’y ait pas suspicion de fraude, de double envoi, de magouilles quelconques.
Il en coûtera un timbre, une feuille de papier et une enveloppe, soit moins d’un euro. A l’heure où chacun se demande ce qu’il peut faire pour que les choses bougent et que ce monde devienne meilleur, ne serait-ce qu’un tout petit peu, voilà un moyen aisé d’agir. Un moyen qui peut rencontrer le succès étant donné sa très grande facilité de mise en œuvre.
Bien sûr, chacun peut (doit ?) être un relais et diffuser cet appel autour de soi, et demander qu’on le diffuse le plus possible.
A l’heure d’Internet, voilà un document qui peut circuler partout. Ce n’est pas une chaîne vous promettant les feux de l’enfer si vous ne faites pas suivre. Ce n’est pas un hoax qui encombre les boîtes mail pour rien. Feront suivre, ceux qui le veulent. Ceux qui pensent sincèrement qu’il y a là une cause à promouvoir, hors de tout parti, de toute croyance. Cet appel se veut aussi un appel à la liberté de chacun de prendre ou non part à la vie de son pays, de la façon dont il le souhaite. Si certains veulent mettre cet appel sur des réseaux sociaux, qu’ils ne s’en privent pas. Il n’y a aucune contrainte ni limite, si ce n’est celles dictées par l’honnêteté et la responsabilité de chacun.
Néanmoins, si des milliers, voire des millions de lettres sont envoyées, il y a quelque chose qui bougera en France (et pourquoi pas dans d’autres pays si cet appel franchit les frontières en s’adaptant aux paramètres d’autres Etats). Et chaque signataire d’une lettre pourra se dire qu’il y est pour quelque chose.
Et chacun pourra y gagner un peu de fierté.
Hervé-Léonard MARIE
Ps : j’invite tous ceux qui le souhaitent à me faire part de leurs remarques et suggestions pour amender et/ou développer ce texte. (Si on a eu ce document par le biais d’une autre personne, on trouvera comment me contacter en tapant mon nom dans un moteur de recherche.)

Dernière modification le : 05/04/2011 @ 02:59
Catégorie : Aucune

Spécial

Dernière mise à jour le 25/03/2016


NON à Valls, Belkacem et Rebsamen ! Merde à Hollande et à l'UMP...

Merde à la haute finance et ses putains de vautours assassins!

STOP ACTA





Notre amie Cathyleen reste dans nos coeurs.

Infos site

Webmaster :
Fredleborgne

Envoyer un message


Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978) en écrivant au webmaster.

Déjà 903681 visites
depuis le 13/09/2009

Sondage

Quelle rubrique préférez-vous ?

Mes articles

Les CP d'Odebi

Les nouvelles

Les auteurs libres

Mes petits écrits

Résultats

Haut

Site créé avec Phortail 2.0.9
PHP version 5.2.17